L’amoureux


Lancez votre consultation par téléphone pour régler votre problème

LAME VI. L’AMOUREUX

Deux figures antagonistes, l’opposition de deux contraires qui se placent sous le signe de Cupidon. L’amour terrestre et l’amour céleste, l’amour charnel et l’amour spirituel. La femme de droite est couronnée d’un cercle d’or, car elle exprime la pureté, la vérité, posant une main sur l’épaule en haut et l’autre main en bas. La femme de gauche pose une main sur son coeur et met l’autre en croix. La voie facile de l’impureté charnelle et du sentiment. Le mariage. L’épreuve, le choix. L’antagonisme de la passion et de la conscience. L’amour finit par réunir les plus opposés. Ce peut être une bénédiction nuptiale sous la flèche de Cupidon qui triomphe. La beauté et l’amour aux prises avec le coeur.

Qui est l’amoureux ?

L’Arcane VI représente l’initié, tandis qu’il affronte la plus grande épreuve : trouver le juste milieu entre le bien et le mal, entre le matérialisme et la spiritualité. A sa gauche, se trouve une bacchante, une femme « qui célèbre Bacchus ».
Ses cheveux verts sont parsemés de fleurs, indiquant la luxure et le plaisir des sens. Cette femme essaie d’attirer l’initié vers elle de son bras droit, symbole de volonté, de rationalité. Ils reposent sur l’herbe verte, ce qui indique que son règne est celui du matérialisme. A droite de l’initié, se trouve une femme vêtue de bleu et de rouge (la spiritualité et l’énergie tendue vers la spiritualité). Elle porte une couronne sur la tête et ses cheveux ont la blondeur qui symbolise la noblesse des sentiments. Sa main gauche, celle de l’intuition et des choix de l’esprit, est posée sur l’épaule de l’initié pour l’inciter à choisir son camp. Cette femme est vue de profil, car le chemin de la connaissance est semé d’embûches et doit être conquis au prix de souffrances et de renoncements.

La bacchante, elle, est vue de face, parce qu’elle a choisi le chemin de la facilité, celui qui procure bien-être et plaisirs faciles. L’habit de l’initié fait alterner le rouge et le vert ; cette alternance de l’énergie spirituelle, du matérialisme et du vice symbolise l’équilibre magique, l’absence de sentiments égoïstes, l’amour purement altruiste, dont on ne tire aucune satisfaction, aucun profit. Les parties jaunes du vêtement indiquent la volonté de l’initié qui parvient, grâce à celle-ci, à équilibrer les deux pôles d’attraction. Les yeux de l’Amoureux sont baissés vers la terre pour évoquer son indifférence totale. Ses bras, croisés sur sa poitrine, symbolisent le microcosme et le macrocosme, l’équilibre parfait. Au centre, on distingue Cupidon, le libre arbitre, dans un cercle blanc (l’âme), prêt à décocher une flèche. Ses ailes sont bleues et ses cheveux sont blonds. Le choix du libre arbitre est dicté par le « Moi transcendant », par l’étincelle divine. L’arc et les flèches sont verts, car, dans tous les cas, les répercussions se produiront sur le monde matériel.

Cette lame représente l’hexagramme, le Sceau de Salomon, le parfait équilibre magique (le statisme) entre macrocosme et microcosme, entre forces supérieures et forces inférieures. Cela signifie que l’Homme, pour pouvoir se réaliser complètement, même s’il possède maintenant la connaissance des forces divines.

Lancez votre séance avec nos voyants et voyantes Suisse !


N'hesitez plus, consultez maintenant votre voyant